Publicité

L’actrice Olivia Munn est atteinte d’un cancer du sein : "En 10 mois, j’ai eu quatre opérations et deux mastectomies"

Quelques jours à peine après une apparition remarquée aux Oscars 2024 au bras de son compagnon le comédien et humoriste John Mulaney, Olivia Munn a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux pour évoquer un sujet qu’elle gardait pour elle depuis des mois. Dans une longue publication accompagnée de plusieurs photos la montrant à l’hôpital dans un lit ou subissant des examens médicaux, la comédienne de X-Men et The Newsroom a ainsi révélé qu’elle était atteinte d’un cancer du sein. Une maladie qui lui a été diagnostiquée deux mois seulement après un test génétique dépistant des dizaines de types de cancer qui était négatif et après une mammographie normale elle aussi.

"Au cours des dix derniers mois, j'ai subi quatre opérations chirurgicales, j'ai passé tellement de jours au lit que je ne peux même pas les compter et j'ai appris plus de choses sur le cancer, son traitement et les hormones que je n'aurais jamais pu l'imaginer. Étonnamment, je n'ai pleuré que deux fois. Je pense que je n'ai pas eu le sentiment d'avoir le temps de pleurer. Je me suis concentrée et j'ai mis en veilleuse les émotions qui, selon moi, risquaient d'entraver ma capacité à rester lucide. J'ai eu tendance à laisser les gens me voir quand j'avais de l'énergie, quand je pouvais m'habiller et sortir de chez moi, quand je pouvais emmener mon petit garçon au parc. Je n'ai pas parlé du diagnostic, de l'inquiétude, du rétablissement, des médicaments contre la douleur et des blouses en papier", écrit-elle en précisant qu’elle avait besoin de reprendre son souffle avant d’en parler publiquement.

Une opération de plus de 10 heures pour Olivia Munn

Elle remercie d’ailleurs son médecin qui, malgré ses tests négatifs, a décidé de ne pas attendre la prochaine mammographie prévue dans un an pour calculer son taux de risques de cancer du sein vu son âge ou encore l’histoire médicale de sa famille. "Elle a découvert que mon risque à vie était de 37 %. En raison de ce score, on m'a fait passer une IRM, qui a débouché sur une échographie, puis sur une biopsie. Celle-ci a révélé que j'avais un cancer de type B dans les deux seins, un cancer agressif qui évolue rapidement. Trente jours après la biopsie, j...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi