Publicité

L’Abominable Mystère des fleurs (France 5) : odeur pestilentielle, couleurs invisibles à l'oeil humain... les incroyables pouvoirs des fleurs

Mystères de la nature

Les fleurs sont reines sur Terre. Des hauts sommets des montagnes au sable aride des déserts, en passant par les plaines et les sombres forêts tropicales, les plantes florales règnent sur la planète. Elles constituent 90 % de la flore. Une diversité, un développement et un foisonnement aussi rapides ne pouvaient qu’intriguer les scientifiques. Et particulièrement Charles Darwin, lequel, partisan d’une évolution lente des espèces, voyait sa théorie contredite par ce phénomène qu’il baptisa « l’abominable mystère des fleurs ». Ce documentaire, éclairé par les dernières découvertes de la science, lève enfin le voile sur cette énigme. Il nous révèle au passage certaines facultés surprenantes dont les fleurs sont dotées.

À lire également

Jardin : devenez un pro du city-potager

Parfum de séduction

Pour se faire remarquer, ces coquettes ont une arme de séduction massive : le parfum. Si la plupart des senteurs sont subtiles, d’autres le sont beaucoup moins… Certaines espèces, au fil de l’évolution, se sont adaptées à leurs pollinisateurs. C’est le cas de l’arum titan (en photo), appelé aussi phallus de titan en raison de sa forme. Cette plante, qui pousse dans la jungle indonésienne et peut mesurer jusqu’à 3 mètres de haut, est sans doute la plus puante du monde. Pour attirer les insectes nécrophages, elle exhale une odeur de cadavre en décomposition. Et elle produit de la chaleur pour augmenter la puanteur. Son fumet peut se sentir à 800 mètres à la ronde !

Couleurs tape-à-l’oeil

Pour attirer les insectes pollinisateurs, nécessaires à la reproduction, les fleurs utilisent de nombreux subterfuges. La couleur en est un. Du rouge élégant des roses au blanc virginal des lilas, du bleu délicat des jacinthes au doux violet de la lavande, elles offrent une variété impressionnante de teintes. Certaines, comme la passiflore (Passiflora caerulea), ont même développé des couleurs invisibles à l’oeil humain. « Il y a des insectes capables de voir l’ultraviolet. Les plantes exploitent cette vision-là », explique François Parcy, chercheur en biologie végétale.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi