Publicité

L’A480 à Grenoble bloquée par les agriculteurs, les habitants réinvestissent l’autoroute à vélo ou à pied

Vue aérienne d’un tronçon de l’A480, autoroute bloquée par des agriculteurs à Grenoble
Philippe TURPIN / Getty Images/Photononstop RF Vue aérienne d’un tronçon de l’A480, autoroute bloquée par des agriculteurs à Grenoble

AGRICULTEURS - Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, on peut les voir jouer au badminton ou faire du vélo sur l’autoroute. Les Grenoblois ont en effet décidé de se réapproprier quelques kilomètres de l’A480, une autoroute qui traverse la ville près du centre et longe la rivière Drac.

Bloquée depuis le 25 janvier par des agriculteurs en signe de protestation, cette route de deux fois trois voies est fermée à la circulation. Les habitants de Grenoble y ont vu l’occasion de s’offrir un nouveau terrain de jeu.

Vélo, marelles ou piste de course

La situation donne lieu à des images étonnantes, dont s’amusent plusieurs médias grenoblois sur X. Sur la rocade vide de voitures, on peut voir pêle-mêle des familles à vélo, des sapins, et des personnes armées de craies qui laissent libre cours à leur créativité sur le bitume.

Pour d’autres, c’est l’occasion de se déplacer à vélo en toute sécurité - et même d’aller jusqu’aux pistes de ski à deux-roues. Mais l’espace n’est pas réservé aux déplacements : Un DJ set a même tenté de transformer la route en dancefloor.

Une nouvelle occupation de l’espace qui ne semble pas déplaire aux agriculteurs qui bloquent l’A480. « On voit les gens qui passent, disent qu’ils nous soutiennent, donc ça fait plaisir » a souligné Alexandre Escoffier, vice-président de la FDSEA Isère interrogé par France Bleu. Est-il temps de réinventer la rocade Grenobloise ?

À voir également sur Le HuffPost :

La carte des blocages des agriculteurs près de Paris pour le « siège » qu’ils veulent lancer lundi 29 janvier

Blocages des agriculteurs : qui sont les différents syndicats, leurs revendications et leurs modes d’action