Publicité

L’île de la tentation (W9) - Delphine Wespiser : "Je poserai mes valises le jour où une chaîne me proposera un format régulier"

Après avoir animé Viens on s’aime sur C8, puis Love Island, on vous retrouve de nouveau sur W9 avec L’île de la tentation… Peut-on dire que vous êtes une spécialiste de l’amour ?

Delphine Wespiser : Exactement, c’est ma passion ! Je suis la petite fée de l’amour, je ne vis que pour ça : j’adore faire l’amour, je respire l’amour, avec mes amis je ne parle que ça ! (rires) Donc je suis ravie d’incarner ce programme.

Avez-vous hésité avant d’accepter de présenter L'île de la tentation ?

Je n’ai pas dit ‘oui’ tout de suite parce que je redoutais de briser des couples. Mais j’aime aussi la vie, la fougue des sentiments et les remises en questions. L’île de la tentation est le théâtre des pulsions et de la passion. Et j’ai adoré mettre ça en lumière.

En 2009, l’émission était de retour avec Julie Taton et adoptait un ton plus romantique que le trash des années 2000… qu’en est-il de cette édition ?

On est dans la confidence et l’empathie mais il y aura aussi un petit côté coquin avec de la séduction. Je précise qu’on est pas du tout sur le modèle de la téléréalité Frenchie Shore, qui est limite pornographique. L’île de la tentation est un véritable accélérateur d’émotions. Les couples viennent consolider leur lien et j’ai envie qu’ils restent ensemble, mais d’un autre côté, il y a le petit diablotin qui sommeille en moi, qui souhaite les voir profiter pleinement de l’expérience.

À lire également

Absente depuis plusieurs semaines, Delphine Wespiser se livre sur son avenir dans TPMP : "Je me laisse un tout petit peu de temps..." (VIDÉO)

Avez-vous eu envie d'intervenir face aux réactions ou comportement des candidats ?

Rester neutre a été la chose la plus difficile pour moi, car j’avais tous les éléments en avance. C’est dur de ne pas intervenir ou prendre parti quand on est témoin d’un rapprochement, et que la personne « trompée » ne veut pas ouvrir les yeux sur le comportement de son ou sa partenaire.

Comprenez-vous le choix de ces couples de tester leur amour de manière aussi radicale ?

Je ne suis pas sûr qu’il y ait de meilleur moyen pour tester sa fidélité… Ici, il y a ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi