Publicité

L’étrange feuilleton est fini : Sam Altman revient au conseil d’administration d’OpenAI

Sam Altman
Sam Altman

C’est la fin d’un feuilleton tragi-comique. Le 8 mars, l’entreprise américaine OpenAI a annoncé le retour de Sam Altman au conseil d’administration. Il avait été chassé de son poste en novembre, au motif qu’il « n’était pas toujours franc dans ses communications » avec les autres membres, ce qui « entravait [la capacité du conseil] à exercer ses responsabilités. »

Presque quatre mois plus tard, le changement de ton est flagrant. Dans son communiqué, l’entreprise indique que « le conseil d’administration a exprimé sa pleine confiance dans le leadership continu de M. Sam Altman. » Bret Taylor, qui préside ce conseil, a ajouté que lui et ses pairs ont « conclu que Sam est le bon dirigeant pour OpenAI. »

Des milliers de documents auscultés, des dizaines d’auditions

Le rétablissement de Sam Altman dans ses fonctions a toutefois nécessité la contribution d’un cabinet d’avocat, WilmerHale, pour examiner la situation. Le recrutement de tiers extérieurs avait été annoncé le 8 décembre. Une commission spéciale au sein du conseil d’administration avait été aussi mise en place.

Selon le compte rendu communiqué le 8 mars, des dizaines d’entretiens ont été menés (avec d’anciens membres de l’ancien conseil, des cadres d’OpenAI et d’autres personnes) au cours des derniers mois. Les décisions de l’entreprise ont aussi été passées en revue, ainsi qu’une masse de plus de 30 000 documents.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Saül Gordillo