Publicité

Dans l’État de New York, la police saisit un alligator de trois mètres enfermé dans une maison depuis 30 ans

Le propriétaire de l’animal, qui le considère comme son enfant, autorisait les visiteurs à se baigner avec le reptile dans une piscine qu’il avait construite dans sa maison.

Dans l’État de New York, la police saisit un alligator de trois mètres enfermé dans une maison depuis 30 ans (Photo d’illustration d’un alligator)
Bruce Bennett / Getty Images Dans l’État de New York, la police saisit un alligator de trois mètres enfermé dans une maison depuis 30 ans (Photo d’illustration d’un alligator)

ANIMAUX - Il s’appelle Albert, il a 30 ans et vit dans une maison dans l’État de New York. Problème : Albert est un alligator de 340 kg. La police a trouvé le reptile de 3,4 mètres de long dans une demeure située à Hambourg, au sud de la ville de Buffalo.

Selon Sky News, qui cite le Département d’État pour la conservation de l’environnement, les agents dépêchés sur place ont trouvé dans la maison une piscine dans laquelle l’animal pouvait nager. Il vivait dans ce logement depuis « les années 90 ».

Son propriétaire, dévasté, dit être déterminé à le récupérer. Jusqu’en 2021, il était détenteur d’un permis pour garder l’alligator, mais celui-ci a ensuite expiré, rendant la détention illégale.

« Mise en danger du public »

Tony Cavallaro a déclaré aux autorités qu’il autorisait des visiteurs, même des enfants, à se baigner dans la piscine avec Albert. Celui-ci n’est d’ailleurs pas en grande forme : aveugle, il souffre également de complications à la colonne vertébrale selon Sky News.

Le Département d’État pour la conservation de l’environnement a annoncé dans un communiqué avoir décidé d’agir mercredi 13 mars en réalisant « à quel point le propriétaire mettait gravement en danger le public ».

Une version que conteste Tony Cavallaro qui assure qu’il a toujours traité Albert comme son enfant et n’a jamais mis qui que ce soit en danger. En attendant de trouver un endroit où il pourra recevoir des « soins permanents », l’alligator a été placé entre les mains d’un gardien spécialement agréé, selon le communiqué.

À voir également sur Le HuffPost :

  

Un éleveur américain risque une lourde peine de prison pour avoir créé génétiquement des mouflons géants

Ce phoque qui crache sur un aigle a stupéfié les scientifiques