Publicité

L’émouvant hommage aux victimes françaises du Hamas

L’hommage était attendu et a été marqué par l’émotion. Dans la cour d’honneur des Invalides, 42 portraits : le président Emmanuel Macron rend un hommage national mercredi aux victimes françaises de l’attaque menée le 7 octobre par le Hamas en Israël, en présence, très controversée, d’élus de la gauche radicale.

Cet hommage, inédit hors d’Israël, intervient quatre mois jour pour jour après l’assaut du mouvement islamiste palestinien. Cette attaque sans précédent a entraîné la mort de plus de 1 160 personnes, tuées par balles, brûlées vives ou mutilées, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes, et déclenché un conflit toujours en cours à Gaza.

Avec 42 Français ou Franco-Israéliens tués, trois toujours disparus et présumés otages, quatre otages libérés et six blessés, il s’agit du plus lourd bilan côté français depuis l’attentat de Nice le 14 juillet 2016 (86 morts et plus de 400 blessés).

La France compte la première communauté juive d’Europe, avec environ 500 000 personnes, et près de 100 000 ressortissants vivant en Israël, ayant souvent la double nationalité.

Les portraits affichés aux Invalides

L’hommage devait débuter vers midi. Les portraits des victimes vont entrer dans la cour d’honneur portés par des gardes républicains.

Suivront l’interprétation du Kaddish (chant de deuil) de Maurice Ravel et le discours du chef de l’État, devant une assistance composée de proches des victimes, de responsables pol...


Lire la suite sur ParisMatch