Publicité

L’État refuse le prénom d’un nouveau-né à cause d’un accent occitan

Selon l'état civil français, l'accent sur le prénom d'un nouveau-né n'est pas reconnu par l'alphabet français, mais selon son père, il est utilisé en occitan. (Photo d'illustration). - Credit:Johan BEN AZZOUZ / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Un bébé appelé Artús est né le 15 décembre dernier. Problème : l’état civil rejette son prénom en raison d’un accent aigu sur le « u », relaie TF1 Info.

Un prénom qui ne passe pas. Des parents souhaitent appeler leur nouveau-né Artús, mais l'État le leur a refusé. L'enfant a vu le jour le 15 décembre dernier à Mende, en Lozère. Ce prénom occitan s'écrit avec un accent aigu sur le « u » et a été invalidé par les services de l'état civil, rapporte TF1 Info,mardi 10 janvier. « La seule orthographe qui a été acceptée pour l'instant n'est pas celle qu'on a choisie », déplore Lissandre Varenne, le père de famille auprès de la chaîne.

Les parents du bébé expliquent vouloir donner un prénom occitan pour « lui permettre de maintenir un lien avec les générations précédentes et redonner un peu de dignité à notre culture ». Mais l'État maintient son refus. « C'est une incompréhension. Notre pays nous refuse notre culture, un prénom occitan », regrette Émilie Hilaire, la mère. Depuis une circulaire du 23 juillet 2014, la loi stipule en effet que les prénoms qui vont à l'encontre de l'intérêt de l'enfant ou qui ne respectent pas l'alphabet français ne peuvent pas être enregistrés.

Un précédent en 2019

Ce refus de l'état civil passe mal chez la confédération Calandreta, une association qui promeut l'enseignement aux enfants en langues occitane et française à l'école. « Il faut bien qu'on puisse reconnaître l'occitan, qui est une langue. Il faudrait qu'on puisse la reconnaître dans ce qu'elle est et dans son orthographe. Est-ce que cela fait du tort à l'enfant ? » interroge son président, Jean-Louis Brenet. Les parents ont e [...] Lire la suite

VIDÉO - Sharon Osbourne grand-mère : Sa fille dévoile le prénom de son bébé, elle est très "fière d'elle"