Publicité

L'épidémie de grippe toujours à "un niveau élevé", mais commence à ralentir

L'épidémie de grippe s'est poursuivie la semaine dernière à "un niveau élevé", mais elle a commencé à ralentir, a indiqué ce mercredi 21 février l'agence de santé publique.

L'ensemble des indicateurs de ce virus étaient ainsi "en forte diminution" en médecine de ville et à l'hôpital dans toutes les classes d'âge, a résumé l'agence Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire.

Dans les départements et régions d'outremer, la Guyane et les Antilles restaient toujours en épidémie.

Le Covid-19 "à des niveaux bas"

Les indicateurs du Covid-19 étaient, eux, en baisse et se situaient "à des niveaux bas". Moins d'un tiers des Français de 65 ans et plus a reçu un rappel anti-Covid depuis le démarrage de la campagne automnale.

La Haute autorité de santé, sollicitée par le ministère, s'est prononcée récemment pour "une campagne de vaccination de printemps contre le Covid-19 pour les personnes de 80 ans et plus, ainsi que des résidents d'Ehpad/USLD (unités de soins de longue durée) et des personnes immunodéprimées", du 15 avril au 16 juin.

Elle a aussi recommandé de prévoir une extension jusqu'au 15 juillet "si la situation épidémiologique le justifie".

Concernant la bronchiolite, en France hexagonale, les indicateurs étaient la semaine dernière "à des niveaux bas dans l'ensemble des régions" alors que dans les départements et régions d'outre-mer, Mayotte restait en épidémie.

Article original publié sur BFMTV.com