Publicité

Léna Situations répond à ses détracteurs après avoir été victime de « body shaming » à Cannes

PEOPLE - Victime de « body shaming » après son passage sur le tapis rouge lors de la première de la série The Idol, ce lundi 22 mai, Léna Mahfouf a voulu faire un point sur cette situation. Malheureusement, la youtubeuse n’est pas la seule femme à avoir reçu des critiques sur son physique après avoir foulé le tapis rouge cette année.

Après Anna Biolay, c’est donc au tour de l’influenceuse, suivie par plus de quatre millions d’abonnés sur Instagram, de subir du harcèlement sur les réseaux sociaux. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, c’est une tenue signée Vivienne Westwood datant de 1994 qui a déclenché cette vague de haine.

Le fait que la tenue de Léna Situations découvre (un peu trop) le haut de ses jambes en a dérangé plus d’un sur les réseaux sociaux. Sous son post Instagram et sur Twitter, de nombreux commentaires grossophobes ont fleuri. Ses cuisses ont été jugées « trop grosses » par les internautes, certaines personnes lui ont conseillé de « ne pas mettre ce genre de tenue avec ses jambes » et d’autres l’ont comparé à « une dinde de chez Père Dodu enveloppée dans son filet ». 

« Tu manges bien à la cantine »

Très (trop) vite, ce sujet était en top tweet sur Twitter. Léna Mahfouf s’est donc emparée de son téléphone ce mardi 23 mai, seul moyen de défense face aux internautes, afin de réagir.

Dans plusieurs stories, que vous pouvez découvrir ci-dessous, la petite amie de Seb La Frite a d’abord affiché plusieurs des commentaires méchants avant de publier un texte : « J’ai toujours été plus ou moins à l’aise avec mon corps, jusqu’à ces derniers mois. J’ai pris du poids, j’en suis consciente. Ma morphologie a changé, j’en suis consciente, mais Internet s’en est rendu compte avant moi et souhaite le partager. » 

« Depuis deux ans, j’ai fait le choix de ne plus utiliser de filtre afin de montrer une image honnête et non modifiée, quelque chose de vrai. J’essaie de faire de mes plateformes un lieu où je me sens assez en confiance pour partager avec quatre millions de personnes mes facettes avec lesquelles je ne suis pas 100 % en paix.(...) Depuis jeunes, on nous projette dans un corps idéal, un style idéal que dès que je ne rentre plus dans une taille 36, je reçois des “ tu manges bien à la cantine ” ou des “ félicitations pour le bébé ” », écrit-elle.

Le message de Léna Situations sur Instagram. 1/2
Le message de Léna Situations sur Instagram. 1/2
Le message de Léna Situations sur Instagram. 2/2
Le message de Léna Situations sur Instagram. 2/2

Ce n’est pas la première fois que la Parisienne subit une telle violence sur les réseaux sociaux. Pour finir son message, elle avoue avoir un rapport conflictuel avec son corps. « Je n’ai pas encore de conclusion à ce chapitre. Ce sentiment de ne pas être dans le bon corps est un sentiment nouveau. J’espère que le futur et le recul nous amènerons que du love. Moi je vous envoie du love.  »

À voir également sur Le HuffPost :

Pourquoi « Club Zero » à Cannes va forcément plaire à Ruben Östlund, le président du jury

À Cannes, Jude Law compare la monarchie britannique à « du théâtre »