Législatives: le PS renonce à investir Jérôme Lambert, député qui avait voté contre le mariage pour tous

Jérôme Lambert, le 19 novembre 2019 à l'Assemblée nationale - Philippe LOPEZ / AFP
Jérôme Lambert, le 19 novembre 2019 à l'Assemblée nationale - Philippe LOPEZ / AFP

La gauche est unie pour les élections législatives en juin 2022, et la quasi-totalité des candidat de la Nouvelle union populaire écologique et sociale sont connus. Mais dans plusieurs territoires, des investitures pressenties ne font pas l'unanimité. C'est le cas de celle de Jérôme Lambert, le député sortant de Charente-Maritime.

Critiqué par EELV et LFI, il n'aura finalement pas son investiture, a indiqué le PS à l'AFP, confirmant une information du magazine Têtu.

"Je vous confirme que Jérôme Lambert ne sera pas investi par le PS", avait déclaré au magazine ce mercredi le Premier secrétaire du parti, Olivier Faure. 876450610001_6305702579112

"La filiation, c'est un élément mâle et un élément femelle"

Le député socialiste, présent à l'Assemblée nationale depuis 1997, a notamment voté contre le mariage pour tous en 2013, et contre la PMA pour tous en 2021.

Auprès de Têtu, Jérôme Lambert avait assumé ses propos sur l'homoparentalité. "La filiation, c'est un élément mâle et un élément femelle. On aurait très bien pu demander à l'autre parent d'adopter l'enfant", déclarait-il. "Not in my name", avait alors réagit Sandrine Rousseau, candidate EELV aux législatives à Paris.

"Je suis surpris que le PS se laisse ainsi faire face aux attaques insensées de Sandrine Rousseau mais elles n'ont aucun écho local et si je ne suis pas le candidat de l'union au premier tour, je le serai au second tour comme pour les campagnes précédentes", confie Jérôme Lambert ce mercredi au Figaro. Selon les informations du quotidien, le député sortant entend bien maintenir sa candidature.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles