Législatives : les ministres battus devront démissionner

Pour conserver son poste, Élisabeth Borne devra remporter l'élection législative de la 6ᵉ circonscription du Calvados.
Pour conserver son poste, Élisabeth Borne devra remporter l'élection législative de la 6ᵉ circonscription du Calvados.

La tradition devient la règle. Les quinze ministres candidats aux élections législatives de juin devront être élus s'ils veulent conserver leur maroquin, a indiqué le palais présidentiel à l'Agence France-Presse. En effet, Emmanuel Macron a renouvelé la consigne en vigueur depuis 2007 qui impose aux ministres défaits de démissionner. Le chef de l'État avait adopté la même position en 2017, quand six ministres ou secrétaires d'État étaient alors concernés.

Selon l'Élysée, la règle s'appliquera aussi à Élisabeth Borne, confirmant ainsi une information du Figaro. La Première ministre se présente, pour la première fois de sa vie, dans la 6ᵉ circonscription du Calvados. Un seul autre membre du gouvernement brigue un poste de député pour la première fois, le ministre délégué aux Affaires européennes Clément Beaune, candidat dans la 7ᵉ circonscription de Paris. Dans les deux cas, les circonscriptions concernées avaient été remportées par un candidat de la majorité présidentielle, lors des élections législatives de 2017.

C'est Nicolas Sarkozy, en 2007, qui avait imposé cette règle à ses ministres à son arrivée au pouvoir. Depuis, la tradition s'est ancrée dans la vie politique. Seule une personnalité en a fait les frais : Alain Juppé. Ministre de l'Écologie, il avait dû démissionner après avoir été battu dans la 2ᵉ circonscription de Bordeaux. Sous le mandat de François Hollande, aucun ministre n'avait été concerné.

À LIRE AUSSIQui sont les ministres du nouveau gouve [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles