Publicité

L'édito du rédacteur en chef : "la journée du paradoxe"

Des plus sérieux aux plus loufoques. Rien que dans la semaine qui vient de s'écouler, on trouve, pêle-mêle, la journée mondiale des marionnettes, du rangement de bureaux, ou encore celle du bonheur, de la glace artisanale ou de la procrastination (mais celle-là, on la remet à demain…). Alors même si nous célébrons théoriquement aujourd'hui les nuages (si, si), j'ai eu l'envie de faire de ce 29 mars la journée mondiale du paradoxe. Et vous comprendrez vite pourquoi à la lecture de ce numéro d'Auto Plus.

Commençons par l'événement de la semaine, qui revient notamment sur la dématérialisation de la vignette verte. Rien de paradoxal à cela, évidemment, mais en se penchant de plus près sur le fonctionnement du système… Ainsi, pour vérifier votre attestation d'assurance, les forces de l'ordre interrogeront désormais directement le Fichier des véhicules assurés (FVA) à partir de votre plaque. Ce qu'elles pourraient donc faire également chaque fois qu'un véhicule est flashé, non? Simple question rhétorique, les autorités ayant déjà procédé ainsi lors d'une récente expérimentation. Les contrevenants non assurés recevaient alors un avertissement, puis… Et puis rien, personne ne fut sanctionné et l'expérimentation a fait pschitt. En résumé, alors que l'Etat ales moyens de sanctionner le défaut d'assurance, il laisse couler, cependant que le moindre kilomètre à l'heure de trop est, lui, systématiquement puni. Vous avez dit paradoxal ? Jetez plutôt un œil aux news de la semaine.

vignette verte assurance
vignette verte assurance

On y découvre que le dernier clou vient d'être planté dans le cercueil des ZFE qui auront fait trembler tant d'automobilistes. Principale raison, l'incompréhension totale autour de ce système qui...Lire la suite sur Autoplus