Publicité

Léa Salamé et ses goûts vestimentaires de "libanaise" : l’ex de Christophe Dechavanne en remet une couche

La guerre entre Christophe Dechavanne et son ancienne compagne, Nes, ne semble pas prête de prendre fin. Dans l'émission Face à Hanouna, fin février 2024, elle avait évoqué son ancienne relation avec l'animateur en assurant avoir été victime d'humiliations et de violences. "Je n'avais pas le droit de me lâcher les cheveux, d'avoir des ongles de couleur et seulement le droit de me maquiller pour lui le soir", avait-elle expliqué à Cyril Hanouna. Elle expliquait notamment que l'acolyte de Léa Salamé "parle mal, peut siffler les gens, blesser en se moquant méchamment". "Et le lendemain, il apporte des fleurs, des cadeaux", avait-elle ajouté. Quelques jours plus tard, sur le plateau de Quotidien, Christophe Dechavanne avait assuré que toutes les déclarations de Ness étaient fausses. Alors qu'il n'a pas caché avoir eu une vie sentimentale importante, il a expliqué avoir reçu de nombreux messages de soutien d'autres anciennes compagnes qui lui auraient assuré qu'il n'était pas l'homme qu'elle a décrit.

Christophe Dechavanne a dénoncé les propos de son ex-compagne

Mais lundi 4 mars 2024, Nes était de retour sur le plateau de Touche pas à mon poste. Alors que Christophe Dechavanne avait également nié avoir tenu des propos désobligeants à l'encontre de Léa Salamé, elle a assuré que c'était bien ce qu'il aurait fait. "C'est un passionné d'écriture, donc j'ai des centaines et des centaines de texto. Il se trouve que ce week-end, je suis tombée sur (...)

Lire la suite sur Closer

05h05 : quelle est la signification de cette heure miroir ?
TÉMOIGNAGE. “Ma fille a mystérieusement disparu et je suis convaincue que son petit-ami cache quelque chose”
Ce fruit survitaminé et peu calorique dont on ne consomme pas la peau alors qu’il le faudrait
Ophélie Winter nostalgique ? Elle se rappelle au bon souvenir de son (célèbre) ex, tendre cliché et rarissime message
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Sagittaire en mars sur le plan financier