"Non là ça me saoule" : Gilles Verdez fait pleurer une invitée qui quitte le plateau de TPMP

Capture écran - C8

Le 29 août dernier, Angèle Houin était victime d'une terrible agression en bas de chez elle, à Cannes. Les images de l'agression de cette retraitée de 89 ans par trois mineurs ont suscité beaucoup d'émotion sur la Toile et dans les médias. Placés en garde à vue, ils comparaîtront devant le tribunal pour enfant en novembre prochain. Le 5 septembre dernier, René, le fils de l’octogénaire, était convié dans Touche pas à mon poste pour s’exprimer sur cette affaire poignante.
Ce jeudi 15 septembre, Cyril Hanouna recevait de nouveau sur son plateau René, mais également le père de l'agresseur qui a porté le violent coup sur la tête. Accompagné de sa fille, l'homme a exprimé tout son désarroi et a présenté à plusieurs reprises ses excuses au fils et à la famille de la retraitée de 89 ans. Visiblement Gilles Verdez a estimé que le père de l’agresseur cherchait à alléger les accusations portées contre son fils.
"Est-ce que vous prenez conscience de la violence du coup porté par votre fils, c’est terrible, la dame aurait pu mourir, vous vous rendez compte ? On a l’impression que vous cherchez quand même à un tout petit peu à amoindrir la responsabilité de votre fils.", a-t-il dit.

inread :

"Elle va très mal" : René, le fils de... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi