Publicité

Kyiv ne veut pas de présidentielle russe dans les territoires ukrainiens occupés

L’Ukraine met en garde contre toute tentative d’organisation de l’élection présidentielle russe dans les territoires ukrainiens occupés.

L’élection doit se tenir au mois de mars, Vladimir Poutine a d’ores et déjà annoncé être candidat pour un cinquième mandat consécutif.

Moscou dit réfléchir à organiser le scrutin dans les régions de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson, illégalement annexées.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a prévenu dans un communiqué que tout scrutin organisé dans ces régions serait "nul" et que tout observateur international envoyé pour surveiller l'élection russe devrait "assumer une responsabilité pénale".

La Russie a déjà organisé plusieurs élections dans les territoires ukrainiens occupés. Toutes ont été fermement condamnés par la communauté internationale.

Le conseil municipal de Kyiv a par ailleurs autorisé le démantèlement d’une statue dédié au commandant de l'Armée rouge Nikolaï Chtchors.

Le monument avait été érigé sous le régime stalinien.