Kristen Stewart choquée par "50 nuances de Grey" : "C'est tellement salace !"

Kristen Stewart n'est pas du genre à faire dans la langue de bois. Quand elle a quelque chose à dire, elle le fait savoir. Elle n'a pas aimé le livre "50 nuances de Grey" et elle assume...

Elle est une des rares stars à ne pas avoir aimé le livre, "50 nuances de Grey". Kristen Stewart a d'ailleurs un avis bien tranché sur la question. "J'ai parcouru quelques pages", a-t-elle confié au "Huffington Post". "Lorsque j'ai lu les premières pages décrivant ses cheveux ébouriffés, je me suis dit, 'c'est si étrange'?".

Elle ne comprend pas pourquoi autant de personnes sont attirées par ce roman. "C'est tellement salace ! Et tout le monde le sait. Quand je vois des gens le lire dans des avions, je suis effrayée. Vous êtes tout simplement en train de lire du porno en ce moment !", s'exclame-t-elle. "Mettez une couverture sur vos genoux!", préconise d'ailleurs l'héroïne de "Twilight".

Une remarque surprenante lorsque l'on voit le succès du livre de E.L. James auprès des people américains. De Victoria Beckham à Oprah Winfrey, en passant par Bar Refaeli, elles se sont toutes plongées dans les histoires érotiques d'Anastasia Steele.

Alors que Victoria Beckham a confié en avoir confié un exemplaire à sa mère, Bar Refaeli a déclaré sur Twitter qu'elle s'était "délectée" devant les aventures de l'héroïne. Oprah Winfrey, quant à elle, n'a pas hésité à expliquer au Harper's Bazaar que pour la première fois de sa vie "elle pouvait prendre un certain plaisir rien qu'en lisant un livre". La preuve que tous les goûts sont dans la nature.

Ingrid Bernard

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Matthew Perry bientôt de retour dans The Good Wife
Shy'm : il ne manque plus que des enfants à son bonheur
Cyril Hanouna et Jean-Marc Morandini : la trêve ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.