Publicité

Kramer contre Kramer : faites pause à 55 minutes et 42 secondes, et regardez bien le visage de Meryl Streep

Columbia Pictures
Columbia Pictures

Lorsqu'on (re)découvre un long métrage et qu'on est un peu observateur, il y a de multiples raisons d'utiliser le bouton "pause" de notre télécommande. Si le film en question appartient à une célèbre saga de la pop culture ou s'il a été réalisé par les studios Disney après les années 80, c'est souvent pour y dénicher un clin d'oeil ou un easter egg qu'on arrêtera l'image.

Mais pour certains classiques du cinéma un peu plus anciens ou un peu moins fournis en références, c'est en quête d'autres détails que pourront partir les spectateurs les plus attentifs.

Les faux raccords, par exemple, souvent compilés par nos amis Michel et Michel de Faux Raccord, mais aussi parfois certaines expressions fugaces et involontaires sur le visage des comédiens : un fou rire impossible à réfréner, comme dans Les Bronzés font du ski, un sourire complice, ou encore un irrépressible sursaut.

Le sursaut de Meryl Streep

C'est justement ce dernier cas de figure qui se produit pour Meryl Streep dans une séquence particulièrement tendue de Kramer contre Kramer, drame bouleversant de Robert Benton diffusé ce soir sur Arte.

Pour rappel, dans ce long métrage lauréat de 5 Oscars (dont deux pour les comédiens principaux), Ted Kramer se retrouve à élever seul son fils Billy après le départ de son épouse Joanna, excédée par les priorités professionnelles de Ted.

Une r/h2>…

Lire la suite sur AlloCiné

Le Corniaud : faites pause à 3 minutes et 21 secondes, et regardez bien le visage de Louis de Funès

Les Bronzés font du ski : appuyez sur pause à 39 minutes et 34 secondes, et regardez bien le visage de Gérard Jugnot