Koh-Lanta - Maxine évoque son burn-out sportif : "J’arrivais à l’entraînement avec une boule au ventre"

·1 min de lecture

Que vient chercher une ancienne athlète dans ce type d’aventure ?

Maxine : J’ai fait du sport de haut niveau pendant onze ans et, lorsque j’ai arrêté, je me suis trouvée en manque de compétition et d’adrénaline. Il me fallait un nouveau challenge comme Koh-Lanta. Sortir de ma zone de confort, tester mon instinct de survie, vivre des expériences inédites.

Ce n’est pas trop dur, le régime noix de coco ?

En tant qu’ancienne gymnaste, j’ai dû gérer durant des années mon alimentation, afin de maintenir mon poids. Je ne suis pas une grosse mangeuse. En revanche, j’ai souffert de dormir par terre. J’ai le sommeil léger et lorsqu’il pleuvait, je n’arrivais pas à fermer l’oeil de la nuit. Vous me direz, quand on se lance dans Koh-Lanta, c’est aussi pour vivre ces choses-là !

Peut-on revenir sur votre parcours sportif ?

Mon père, ancien champion de tumbling, m’a fait débuter la gymnastique à l’âge de 3 ans. Six ans plus tard, j’ai enchaîné avec la gym acrobatique. En 2010, je suis entrée comme gymnaste à l’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance). C’est à ce moment-là que je me suis formée au plongeon.

À lire également

Koh-Lanta : Les internautes furieux après la ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi