Koh-Lanta : Stéphanie est devenue la candidate la plus malchanceuse de l'histoire de l'émission

·3 min de lecture
Même après avoir changé d'équipe, Stéphanie a continué à tirer des boules noires. © Capture d'écran TF1
Même après avoir changé d'équipe, Stéphanie a continué à tirer des boules noires. © Capture d'écran TF1

Mardi 5 avril 2022, une candidate de "Koh-Lanta : Le totem maudit" est rentrée dans l'histoire de l'émission, pour une raison particulièrement frustrante. Stéphanie est officiellement la candidate la plus malchanceuse de toutes les éditions confondues. Voilà pourquoi.

Lors de l'épisode de "Koh-Lanta : le totem maudit" diffusé le 22 mars 2022, Stéphanie avait été éliminée de l'équipe jaune de la compétition, après avoir sauvé sa mise à plusieurs reprises. Lors d'une égalité, la jeune croupière de poker avait tiré la boule blanche lui permettant de sauver sa place face à Benjamin, mais c'est bien la seule fois où le tirage au sort lui a souri. De retour le 5 avril dans l'équipe des rouges grâce à l'abandon médical de Jean-Philippe, elle a une nouvelle fois été éliminée. Mais cette double élimination n'est pas la raison pour laquelle elle est considérée comme la candidate la plus malchanceuse de l'émission.

Vidéo. Koh-Lanta 2022 - Stéphanie, éliminée, balance : "Certains rouges étaient très fake" (EXCLU)

Elle avait une chance sur 3 125 d'accomplir cet exploit

C'est devenu le gag de répétition de cette édition de "Koh-Lanta". À chaque épreuve ou presque depuis que les trois équipes ont été réunies en deux, Stéphanie a tiré la boule noire. Cinq boules noires évitées par ses camarades, et qui ont empêché la jeune femme de faire ses preuves d'un point de vue physique.

Plus que de hasard, cette situation illustre une véritable malchance, puisque les probabilités que cela arrive étaient d'une sur... 3 125. Pas énorme donc. L'incarnation totale de "la faute à pas de chance", mais une véritable frustration pour la candidate malheureuse, qui a versé des larmes de rage sur sa dernière épreuve : "J’en ai marre Denis, je ne suis pas venue à “Koh-Lanta” pour le regarder en fait, je pouvais rester chez moi pour ça."

D'autres candidates étaient abonnées aux boules noires

La malédiction de la boule noire semble être plus répandue que celle du totem maudit. Dans plusieurs éditions, des candidates se sont retrouvées cataloguées "chat noir" pour avoir pioché plusieurs boules noires. Cela a notamment été le cas de Cassandre dans "Koh-Lanta : Thaïlande" en 2016, et de Manuella dans "Koh-Lanta : Cambodge" en 2017. Toutefois, leurs chances de décrocher la boule noire étaient bien plus faibles à l'époque : une chance sur 64 pour Cassandre, et une sur 112 pour Manuella. De quoi remettre les choses en perspective.

À LIRE AUSSI

>> Koh-Lanta - "Je ne sais pas s'il va tenir jusqu'au bout", "il a pas signé pour ça", "C'est Koh-Lanta en Bretagne", les internautes amusés par les images de Denis Brogniart sous la pluie

>> Sur "Koh-Lanta", comment Denis Brogniart gère la distance avec sa famille

>> Koh Lanta : Denis Brogniart a toujours la haine contre les tricheurs, "J'ai été à la fois peiné et en colère"

À voir également : La Minute de Denis Brogniart

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles