Publicité

Kings World Cup: AmineMaTue a reçu "des milliers de candidatures" pour intégrer son équipe de France

Il a un peu plus de deux mois pour constituer son escadron. AmineMaTue doit nommer un coach, un staff et trouver les douze joueurs qui formeront l’équipe de France lors de la première édition de la Kings World Cup, un tournoi de football international à sept contre sept prévu au Mexique et diffusé en direct sur Twitch (du 26 mai au 9 juin).

Choisi par Gerard Piqué, qui organise l’événement via sa société Kosmos, le streamer parisien a lancé une vaste de campagne de recrutement pour constituer l’effectif qui s’envolera en Amérique du Nord, où trente-deux équipes s’affronteront durant deux semaines, avec des matchs sur terrain réduit, un temps limité (deux mi-temps de vingt minutes) et des règles fantaisistes. A la clé? Un prize money d’un million de dollars (environ 920.000 euros) promis aux vainqueurs.

Plusieurs stars du ballon rond, comme Neymar, Mario Götze et certainement Iker Casillas ou Sergio Agüero, seront à la tête d’une équipe lors de cette Kings World Cup. Zlatan Ibrahimovic en assure la présidence. De quoi attirer de nombreux joueurs à l’heure AmineMaTue a lancé un vaste casting à travers toute la France. Et même au-delà. Les candidats ont jusqu’à ce dimanche pour se manifester. Cinquante profils seront retenus et soumis à des tests afin d’établir un groupe de dix, auquel s’ajouteront deux joueurs choisis directement par Amine.

"Il y a des fous furieux qui veulent jouer"

"On a déjà eu des milliers de candidatures, c’est assez fou: il y a des anciens joueurs pros, des joueurs en activité sans contrat, des personnalités… Il y a vraiment de tout, confie le streamer de 29 ans au Parisien. Sur ce que j’ai déjà vu, il y a des fous furieux qui veulent jouer. Ça va être drôle de voir au fur et à mesure du temps les sélections et créer une histoire jusqu’au début de la compétition."

En attendant, les rumeurs fusent sur les réseaux et certains imaginent des grands noms venir participer, comme Zinédine Zidane (avec qui Amine s’est déjà associé lors d’un événement l’an passé) ou Hatem Ben Arfa. "En vrai, je ne sais pas (rires). On verra, esquive le créateur de contenus originaire de Seine-Saint-Denis. Le but, c’est de prendre des gens qui peuvent nous faire gagner, qui ont tout pour représenter cette équipe. Il faut avoir une aura et une bonne image pour faire partie de ces joueurs-là (…) Il y aura la pression, je parle avec beaucoup de monde, beaucoup de gens aimeraient y aller. Je n’ai pas envie de faire un choix pour faire plaisir, le but c’est de représenter la France et rendre tout le monde fier."

Article original publié sur RMC Sport