Publicité

King Kong (6Ter) : Dans les coulisses du blockbuster de Peter Jackson

DR

En 2002, le studio d’effets spéciaux de Peter Jackson, Weta, devient le leader mondial de l’animation 3D, en créant l’incroyable Gollum du Seigneur des anneaux, qui reproduit fidèlement les mimiques et les gestes de son interprète, le Britannique Andy Serkis. Trois ans après, si Weta et Serkis savent comment donner vie à un gorille géant bluffant, les logiciels n’arrivent pas à composer des paysages de jungle. Il faudra utiliser des maquettes. Un sacré défi, car Jackson veut que « les feuilles des arbres bougent avec le vent » ! L’équipe de Weta va récolter sur des falaises en bord de mer des centaines d’arbustes que les vents froids ont réduits à la taille de bonsaïs. Ils sont séchés en étuve, leurs branches sciées et montées sur de fines lamelles d’acier, puis ornées de minuscules feuilles en plastique fabriquées en Chine. On ajoute des petites fougères et de la mousse sur le sol. Dès que les ventilateurs fonctionnent, les feuillages ondulent devant les caméras : Jackson est ravi !

À lire également

King Kong (NRJ 12) : La grosse chute de Naomi Watts pendant le tournage

UN COMBAT DE TITANS

Dans le film original, Kong se bat contre un T-Rex qui veut croquer sa protégée, la blonde Ann Darrow. Dans sa version, Jackson lui en fait affronter trois – des parents et leur rejeton affamé – d’abord sur la terre ferme, puis dans des enchevêtrements de lianes, après une chute dans un ravin ! Ce morceau de bravoure de huit minutes mobilise les animateurs de Weta pendant deux ans ! Pour être placée dans la patte de Kong lors de cette giga bagarre, Naomi Watts, qui joue Ann, a été scannée en 3D, puis photographiée sous tous les angles. Les infographistes ont créé ensuite son clone numérique, et ce sont les vrais gestes et expressions de l’actrice, enregistrés dans un studio de capture de mouvements, qui animent sa jumelle virtuelle, indétectable à l’écran !

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi