Publicité

Kevin Spacey va devoir payer 1 million de dollars à la production de "House of Cards"

De nouveau dans l'affaire Kevin Spacey. L'acteur va devoir payer un million de dollars à MRC, la société de production de la série House of Cards, dont il avait été renvoyé à la suite d’accusations de harcèlement sexuel.

À l'origine, le comédien devait verser 31 millions de dollars à MRC, pour couvrir les pertes de revenus liées à son renvoi de la série. Mais, selon Deadline, un accord a été trouvé entre Kevin Spacey et la société de production pour réduire ces dommages et intérêts à 1 million de dollars. Une somme que le comédien va payer en plusieurs fois.

Reconnu non coupable en juillet

En 2020, un arbitrage avait conclu que Kevin Spacey devait compenser les pertes et les coûts liés à son départ de House of Cards. Mais ses avocats avaient affirmé que la personne chargée de l'arbitrage avait dépassé ses prérogatives en prenant en compte certaines preuves.

Un juge avait toutefois confirmé que l'icône déchue d'Hollywood devrait payer des dommages-intérêts et des frais de procédure, car il avait violé les termes de son contrat en raison des accusations à son encontre.

Depuis l'acteur qui campe le rôle de l'homme politique Frank Underwood a été reconnu non coupable en juillet dernier d'agressions sexuelles sur quatre hommes entre 2001 et 2013.

Également accusé d'agressions sexuelles aux États-Unis, Kevin Spacey a été également jugé non coupable en 2022 par un tribunal civil new-yorkais. Et en 2019, les poursuites avaient été abandonnées dans une autre affaire.

Article original publié sur BFMTV.com