Publicité

Kev Adams “ancien bouboule” : ces traumatismes physiques qu’il garde de “mots cruels” dans sa jeunesse

À 32 ans, Kev Adams a déjà une belle carrière derrière lui. Alors que l’humoriste est de retour à partir du mercredi 14 février dans Maison de retraite 2, il s’est confié dans les colonnes du magazine L’Équipe. L’occasion pour lui d’aborder son rapport à son image et notamment les moqueries qu’il a reçues dans sa jeunesse. Durant son adolescence, Kev Adams a en effet été critiqué à cause de son poids. “C’est dans un vestiaire, vers 12-13 ans, que j’ai entendu pour la première fois un camarade se moquer de mes rondeurs” s’est-il souvenu. Des mots qui avaient eu de véritables répercussions sur le jeune homme qu’il était. Il a ainsi expliqué : “Cela a été un choc tant des mots cruels peuvent avoir un impact démesuré à l’adolescence. Je n’ai jamais été vraiment gros, mais j’avais un petit bidou et de bonnes joues. C’est cette perception atrophiée de moi que j’ai gardée”.

Kev Adams : “Je rentre le ventre quand je rencontre quelqu’un”

Pendant de nombreuses années, Kev Adams a manqué de confiance en lui à cause de son physique. S’il a ensuite partagé la vie de femmes comme Joyce Jonathan, Capucine Anav ou encore Iris Mittenaere, l’acteur a encore du mal à s’accepter. “Quand je vois des photos de moi, même aujourd’hui, je me trouve gros (...) Ma voix intérieure prime sur le regard des autres. J’ai des réflexes d’ancien bouboule : je rentre le ventre quand je rencontre quelqu’un, lorsque (...)

Lire la suite sur Closer

"Un papa poule, un ami fidèle" : quand Lucie Bernardoni se livrait avec admiration sur Michael Goldman
Victor-Emmanuel de Savoie : le prince italien et beau-père de Clotilde Courau est mort à 86 ans
"J’y ai pensé…" : Adriana Karembeu se livre sans langue de bois sur la chirurgie esthétique
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Scorpion en février au travail
William et Harry brouillés : et si leur querelle remontait à AVANT l’arrivée de Meghan Markle ?