Publicité

Kelvin Kiptum, recordman du monde du marathon, est mort à 24 dans des circonstances tragiques

Le monde de l'athlétisme perd un champion. Kelvin Kiptum, recordman du monde du marathon, est mort tragiquement ce dimanche 11 janvier à l'âge de seulement 24 ans. Le média kényan Nation rapporte que l'athlète est décédé dans un accident de voiture dans la ville de Kaptaka, dans l'ouest du Kenya. Présent à bord du véhicule, le Rwandais Garvais Hakizaman, son entraîneur, a également perdu la vie. Seule Sharon Kosgey, la troisième passagère, est ressortie gravement blessé mais vivante de ce drame. D'après les premiers éléments de l'enquête menée par le comandant de police du district d'Elgeyo Marakwet, Kelvin Kiptum aurait perdu le contrôle de sa voiture et aurait quitté la route, dans un fossé 60 mètres plus loin, avant de finir sa course en percutant un arbre.

À lire également

Leïla Kaddour rend hommage à son collègue, mort à 62 ans : "Il a passé plus de 30 ans au sein de France Télévisions…" (VIDEO)

À moins de six mois des Jeux olympiques de Paris, où Kelvin Kiptum faisait figure de favori au marathon, le sport kényan perd l'une de ses stars. Le 8 octobre dernier, à Chicago, le coureur de fond avait marqué l'histoire en devenant le premier athlète à terminer le marathon en moins de 2 heures et une minute. Le natif d'Eldoret avait fini l'épreuve en seulement 2 heures et 35 secondes, faisant ainsi mieux que son compatriote Eliud Kipchoge qui avait mis 34 secondes de plus en 2022. Dans un communiqué partagé sur Twitter, la fédération internationale World Athletics a rendu hommage à Kelvin Kiptum par la voix de son président Sebastian Coe : "Nous sommes choqués et profondément attristés d'apprendre la perte dévastatrice de Kelvin Kiptum et de son entraîneur, Gervais Hakizimana. Au nom de l'ensemble de World Athletics, nous adressons nos plus sincères condoléances à leurs familles, à leurs amis, à leurs coéquipiers et à la nation kenyane. Ce n'est qu'en début de semaine à Chicago, là où Kelvin a établi son extraordinaire record du monde de marathon, que j'ai pu officiellement ratifier son temps historique. Un athlète incroyable qui laisse un héritage incroyable, il nous manquera énormément."