Publicité

Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde du marathon, est mort dans un accident de voiture au Kenya

Dans la foulée des informations de la presse locale qui commençaient à affluer, la police kényane a annoncé ce dimanche la mort de Kelvin Kiptum, recordman du monde du marathon. L'athlète de 24 ans est décédé dans un accident de voiture au Kénya, dans lequel a également péri son coach Garvais Hakizaman.

Kiptum, qui avait établi la meilleure performance mondiale (2 h 00 minutes et 35 secondes) lors du marathon de Chicago en octobre dernier, était âgé de 24 ans. Il était en phase de préparation en vue des Jeux olympiques de Paris. "L'accident s'est produit vers 23h00 (20h00 GMT)", a indiqué le commandant de police du comté d'Elgeyo Marakwet (ouest du Kenya), Peter Mulinge, précisant qu'un troisième occupant du véhicule avait été blessé et hospitalisé.

Il prévoyait un retour en avril

Kiptum, qui était l'une des révélations de l'athlétisme mondial, avait fait ses premières armes sur le marathon en décembre 2022, s'imposant à Valence dans un temps déjà spectaculaire (2 h 01 minutes 53). Chicago, où il a établi la meilleure performance mondiale, n'était que son troisième marathon. Il n'avait pas remis de dossard depuis, mais prévoyait d'effectuer son retour à la compétition en avril à Rotterdam avec l'idée de casser la barre des deux heures.

Kiptum était né dans la région d'Eldoret, au coeur de la Vallée du Rift, le temple des coureurs longue distance. "Nous sommes bouleversés et profondément attristés d'apprendre la mort de Kelvin Kiptum et de son entraîneur,Gervais Hakizimana", a commenté Sebastian Coe, le président de World Athletics, la fédération internationale d'athlétisme, saluant dans un communiqué "un athlète extraordinaire qui laisse un héritage extraordinaire". "Il nous manquera", conclut-il.

Article original publié sur RMC Sport