Publicité

Kate Middleton : prix fous, wifi et nourriture bio… ce que l’on sait de la clinique où elle a été opérée

Elle a été opérée de l’abdomen. Kate Middleton doit rester hospitalisée encore quelques jours au sein de la clinique privée de Londres avant de retrouver sa maison d’Adelaide Cottage à Windsor. Cet établissement de santé, qui a déjà accueilli le prince Philip et la princesse Margaret ou encore le président américain John F. Kennedy, est spécialisé « dans les soins et le traitement de pathologies complexes, telles que le cancer, la santé des femmes, l'urologie et l'orthopédie ». Et pour leurs patients, rien n’est trop beau. En effet, Kate Middleton peut profiter de la climatisation et d’une salle de bains privative, dans laquelle elle peut retrouver des produits de beauté de luxe. Dans sa chambre, la princesse de Galles peut regarder la télévision, écouter la radio ou encore surfer sur internet grâce au Wifi. La confection des plats est très surveillée et doit répondre aux besoins alimentaires de chaque patient. Tous les plats sont préparés avec des produits frais et, l'équipe de restauration achète des ingrédients d'origine locale, tandis que leur poisson provient de sources durables. Ils ont même un chef cuisinier primé. Cette clinique privée qui propose des soins très couteux, n’est pas peu fière des services qu’elle met à disposition de ses patients. « Les soins exceptionnels aux patients sont un mode de vie pour nous. », peut-on lire sur le site internet de la clinique.

Mais de quoi souffre exactement Kate Middleton (...)

Lire la suite sur Closer

Régime : à quel moment manger les fruits pour perdre du poids ?
Jean-François Piège : home-jacking chez le célèbre chef à Paris, la nounou de ses enfants séquestrée
Brigitte Macron : "La présidente du…", cette petite blague bien inspirée sur son mari en plein direct sur RTL
Cheveux rêches : cet aliment miracle qui rend votre chevelure soyeuse en un clin d'oeil
Alain Delon : Anthony, Anouchka et Alain-Fabien… A quoi ressemblaient les enfants de l’acteur plus jeunes ?