Publicité

Kate Middleton : "Peut-être une règle dans...", la princesse sous le feu des critiques d'une experte de la mode

Kate Middleton, dont l'absence après son opération fait parler, s'est établie comme une véritable référence en matière de mode. Ses tenues, qu'elles soient sophistiquées ou décontractées, sont toujours impeccablement présentées, ce qui inspire de nombreuses personnes. Au fil du temps, la princesse de Galles a su se tailler une place de choix dans le monde de la mode. Non seulement elle nous offre des leçons de style lors de ses apparitions publiques, mais elle parvient aussi à remettre en vogue des tendances qui semblaient obsolètes. Il est donc difficile de trouver à redire sur celle qui est destinée à devenir reine. On pourrait penser que Kate Middleton n'a aucun défaut tant elle semble parfaite. Et pourtant, une forte personnalité Française n'a pas hésité à pointer du doigt les choix vestimentaires de la duchesse. D'après Carine Roitfeld, ancienne rédactrice en chef de Vogue, la soeur de Pippa Middleton est "trop polie" et devrait utiliser un eye-liner plus foncé. "Elle ne porte que du noir lors des funérailles", a-t-elle constaté dans les colonnes du Times avant de poursuivre : "C'est peut-être une règle dans la famille royale, mais je l'habillerais davantage en noir. Eye-liner noir. Plus de Saint Laurent, plus de Chanel, plus de français". Kate Middleton jugée "trop raffinée" par une figure importante de la mode Si Kate Middleton est "trop raffinée" pour Carine Roitfeld, la journaliste insiste sur le fait qu'elle reste tout de même très (...)

Lire la suite sur Closer

"Pour moi c’est tromper" : Géraldine Maillet intransigeante sur ce qu’elle tolère dans son couple avec Daniel Riolo
Harry et Meghan : cette cote des bookmakers qui va leur donner des sueurs froides
Kate Middleton : sa photo truquée est une chose, mais ce détail non modifié est encore pire
Ce légume bon marché qui, consommé cru, fait fondre la graisse du ventre
TÉMOIGNAGE. “J’ai été le dernier à apprendre le vilain petit secret de ma femme”