Publicité

Kate Middleton loin d’être rétablie ? Ces lourdes restrictions médicales auxquelles elle continue de faire face

Toujours en convalescence après son opération de l'abdomen, Kate Middleton se repose actuellement chez elle à Windsor. Pour l'instant, le public ignore encore la véritable nature de l'intervention chirurgicale menée sur la princesse de Galles. Alors que l'épouse du prince William a reçu énormément de soutien depuis le début de sa convalescence, les Britanniques cherchent toujours à savoir de quel problème médical Kate Middleton souffrait avant son opération. Depuis sa sortie de l'hôpital, la princesse de Galles reçoit encore certains soins médicaux. Peu d'informations ont fuité dans la presse à ce sujet pour le moment. Cependant, certaines rumeurs seraient pour le moins inquiétantes. Si le palais de Kensington reste muet concernant l'état de santé de Kate Middleton, certains messages publiés par la famille royale indiquent qu'elle est en voie de guérison, et qu'elle se dirige vers un rétablissement complet. De son côté, le magazine Tatler a révélé qu'il existe un protocole quotidien que les médecins ont conseillé à Kate Middleton de suivre. Ce dernier inclut des restrictions telles que l’absence d’activité nécessitant trop d’effort physique. Au niveau de son alimentation, les médecins lui recommandent d'adopter un régime varié pour l'aider à retrouver ses forces. Par ailleurs, la princesse de Galles essaie aussi de rattraper son retard dans ses fonctions royales.

Le prince William s'est rendu à la cérémonie des Bafta, les Oscars (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. “Ma belle-mère a déboulé en salle d’accouchement en voulant changer le prénom de mon bébé”
Le prince Harry prêt à assumer un rôle temporaire ? Son père, le roi Charles III, ne compte absolument pas sur lui
Une ancienne star du sport plaide coupable de crimes innommables
"Une vache, un boudin" : Lara Fabian traumatisée par une interview de Thierry Ardisson
Qu'est-ce-que le "gâteau inoubliable", qui promet une meilleure santé à notre cerveau ?