Publicité

Kate Middleton hospitalisée : ces rares fois où la santé de la princesse a vacillé

On l’aura connue sous un meilleur jour. Suite à son hospitalisation surprenante, la santé de Kate Middleton a inquiété le monde entier. Comme révélé par le Palais, la princesse de Galles a été opérée à l’abdomen et restera sous surveillance à l’hôpital pour au moins dix jours. L’épouse du prince William ne reprendra pas ses activités avant Pâques.

Alors que chacun se demande ce qui a bien pu toucher autant la princesse qui n’avait pas été aperçue en public depuis la réunion de famille de Noël à Windsor le 25 décembre dernier, retour sur ces moments où la santé de la princesse de Galles n’a pas été épargnée.

Des grossesses difficiles, une maladie hormonale

Mère de trois enfants, Kate Middleton n’aura vécu que des débuts de grossesse difficiles. À chaque fois que la princesse était enceinte, elle a souffert d’hyperémèse gravidique, une maladie hormonale qui touche 3 % des femmes et se caractérise par des vomissements excessifs (pouvant aller jusqu’à 10 par jour).

Pendant sa première grossesse, l’épouse du prince William est simplement hospitalisée pour ces nausées inquiétantes. Lorsqu’elle attend la petite Charlotte en 2014, les choses se compliquent davantage. Kate Middleton annule successivement sept rendez-vous officiels, ne pouvant répondre à se devoir. Plus encore, elle quitte la famille royale un moment pour se reposer auprès du clan Middleton, dans leur maison familiale de Bucklebury, dans le Berkshire.

Image

Kate M...
Lire la suite sur ParisMatch