Publicité

Kate Middleton : son dossier médical a failli être volé par le personnel de la clinique

Mardi 19 mars, le « Mirror » annonçait qu’une enquête avait été ouverte à la London Clinic, suite à l’hospitalisation de Kate Middleton, en janvier dernier. Selon le quotidien britannique, du personnel soignant aurait tenté, par abus de curiosité, d’avoir accès au dossier médical de la princesse, censé rester confidentiel.

Au moins une personne aurait tenté d’avoir accès au dossier de la princesse de Galles. Une source de la clinique a témoigné : « De hauts responsables de l’hôpital ont contacté le palais de Kensington immédiatement après que l’incident a été porté à leur attention et ont assuré le palais qu’une enquête approfondie serait menée. L’ensemble du personnel médical a été totalement choqué et désemparé par ces allégations et a été très blessé qu’un collègue de confiance ait pu être responsable d’un tel abus de confiance et d’éthique ».

Un « préjudice » affirme cette même source compte tenu de la réputation de l’établissement, habitué à traiter dans le plus grand secret la famille royale et autres figures politiques. Une infraction pénale aux yeux de la loi. L’Information Commissioner’s Office (ICO), chargé de défendre les droits à l’information dans l’intérêt du public, a été saisi. « Nous pouvons confirmer que nous avons reçu un rapport de violation et que nous sommes en train d’évaluer les informations fournies », a déclaré l’organisme.

Sans s’exprimer directement dans l’affaire concernant l’épouse du prince William, la clinique londonienne a simplement com...


Lire la suite sur ParisMatch