Publicité

Karine Le Marchand au côté des agriculteurs sur l’A4

De la colère, des blocages et Karine Le marchand en soutien. Encadrés par policiers et gendarmes, des agriculteurs barrent depuis lundi plusieurs grands axes autoroutiers desservant Paris pour continuer à mettre la pression sur le gouvernement de Gabriel Attal, qui doit rencontrer des responsables syndicaux dans la soirée.

À lire aussi Agriculteurs : le « siège » de Paris se prépare, les tracteurs sur les routes

Sur huit autoroutes autour de Paris, la circulation est fortement perturbée avec des portions fermées à quelques dizaines de kilomètres de Paris selon le site Sytadin, dans des opérations encadrées par les forces de l’ordre. Paris elle-même n’est pas bloquée, ni le marché vital de Rungis (Val-de-Marne) et les aéroports parisiens.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a réuni à l’Elysée plusieurs ministres pour faire un « point sur la situation agricole ».

Le chef du gouvernement, Gabriel Attal, a convié à 18 h 00 les présidents du premier syndicat agricole français FNSEA et des JA (Jeunes agriculteurs), en présence des ministres de l’Agriculture, Marc Fesneau, et de la Transition écologique, Christophe Béchu, selon des sources concordantes.

L’autoroute A13, qui relie la Normandie à Paris, est fermée dans les deux sens à environ 60 km à l’ouest de la capitale, vers la gare de péage de Buchelay, dans les Yvelines. Les agriculteurs y ont organisé un planning jusqu’à jeudi, avec des personnes de garde et des renforts prévus mardi.

Karine Le Marc...


Lire la suite sur ParisMatch