Publicité

Karim Benzema porte plainte contre Éric Zemmour pour diffamation

Trois jours après avoir déposé plainte contre Gérald Darmanin, Karim Benzema a intenté la même action en justice ce vendredi 19 janvier contre Éric Zemmour.

Karim Benzema attaque Éric Zemmour. L'avocat de l’attaquant français (36 ans), Me Hugues Vigier, a déposé plainte avec constitution de partie civile contre le candidat à l’élection présidentielle 2022 en diffamation, vendredi, au Tribunal judiciaire de Paris. Si cette plainte est jugée recevable, Éric Zemmour encourt un an de prison et 45.000 euros d'amende.

L’avant-centre du club saoudien d’Al-Ittihad conteste les propos tenus par Éric Zemmour le 19 octobre dernier dans l’émission Télématin de France 2. Le président du parti d’extrême droite Reconquête avait notamment établi un lien entre le buteur tricolore et les assassinats terroristes des professeurs Dominique Bernard et Samuel Paty.

"Moi ce que je sais, c’est que c’est un musulman qui veut appliquer la charia et que la charia prévoit le djihad et que le djihad ça veut dire tuer Dominique Bernard, ça veut dire tuer Samuel Paty", avait lancé l'ex-polémiste. Avant de poursuivre: "Toutes ces personnes-là pensent que la charia est une loi divine et qu’elle s’impose à eux et que dans la charia il y a diverses sourates et que cette charia prévoit entre autres le Djihad qui est la guerre sainte contre les infidèles. Les infidèles, c’est vous et moi".

"Je n’ai pas joué en équipe de France par accident, ni pour l'argent"

Toujours selon Éric Zemmour, Karim Benzema aurait joué en équipe de France "par accident, uniquement pour l’argent et les résultats sportifs." Faux selon celui qui a porté 97 fois le maillot tricolore: "Je n’ai pas joué en équipe de France par accident, ni pour l'argent", assure le Ballon d’or 2022 dans cette plainte que BFMTV a pu consulter. Le joueur s'oppose aussi fermement à Éric Zemmour lorsque celui assure : "Il n’est pas Français de cœur, il n’aime pas la France, il ne l’a jamais aimé." Réponse de Benzema: "J’ai grandi en France où je suis né. (...) L’imputation de n’être pas français de cœur, de ne pas aimer et de n’avoir jamais aimé la France est inexacte."

Mardi, Karim Benzema a aussi déposé plainte pour diffamation contre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qui avait affirmé que l'ex-star du Real Madrid entretenait des liens avec l'organisation des Frères musulmans, ce que l'ancien attaquant des Bleus conteste vigoureusement. Karim Benzema avait été pris pour cible par Gérald Darmanin après avoir publié mi-octobre sur X (ex-Twitter) un message de soutien aux habitants de Gaza victimes, selon lui, de "bombardements injustes" menés par Israël en représailles à l'attaque sanglante du Hamas du 7 octobre.

Le ministre de l'Intérieur avait avancé que cette prise de position s'expliquerait par des liens de Karim Benzema avec les Frères musulmans, une organisation islamiste née en Egypte, où elle est considérée comme "terroriste". "Karim Benzema est en lien, on le sait tous, notoire, avec les Frères musulmans, nous nous attaquons à une hydre, que sont les Frères musulmans parce qu'ils donnent un jihadisme d'atmosphère", avait-il affirmé sur la chaîne CNews le 16 octobre, déclenchant une tempête sur les réseaux sociaux.

Article original publié sur RMC Sport

VIDÉO - Hugues Vigier (avocat de Karim Benzema): "Il n'a aucun problème avec la France"