Karabakh: Macron prévoit l'envoi d'aide humanitaire à l'Arménie

S.B.-E.
·2 min de lecture
Emmanuel Macron (Photo d'illustration) - AFP
Emmanuel Macron (Photo d'illustration) - AFP

Emmanuel Macron, qui s'est déclaré "au côté de l'Arménie" après le cessez-le-feu au Haut Karabakh, a reçu ce jeudi soir à l'Élysée des représentants de la communauté arménienne de France, dont le fils de Charles Aznavour. Il leur a promis l'envoi d'aide humanitaire à Erevan.

Dans la soirée, il s'est ensuite entretenu avec le Premier ministre arménien Nikol Pachinian et l'a informé de l'effort humanitaire de la France. Il lui a aussi redit "sa disponibilité pour bâtir une solution politique équitable, durable et acceptable pour toutes les parties au Haut Karabakh".

Un avion-cargo envoyé dans les prochains jours

La France compte envoyer dans les prochains jours un avion-cargo d'aide humanitaire à l'Arménie, a précisé l'Elysée. Le président a aussi évoqué la poursuite d'une coopération hospitalière avec l'Arménie.

Parmi les participants à la rencontre de jeudi soir figuraient des ONG qui soutiennent l'Arménie (Union générale arménienne de bienfaisance, Fonds arménien de France, Fondation Aznavour, Coordination Sud) mais aussi des personnalités comme Nicolas Aznavour, fils de Charles Aznavour, le compositeur André Manoukian ou le footballeur champion du monde Youri Djorkaeff.

Macron demande "un règlement politique durable du conflit"

Après le cessez-le-feu conclu sous l'égide de Moscou, qui a consacré les victoires militaires de l'Azerbaïdjan au Haut Karabakh, le chef de l'État avait déjà décidé de l'envoi d'une mission médicale en Arménie.

Paris a demandé mardi "un règlement politique durable du conflit qui puisse assurer le maintien dans de bonnes conditions des populations arméniennes au Haut-Karabakh et le retour des dizaines de milliers de personnes qui ont fui leurs habitations".

"Dans ce moment difficile, la France se tient au côté de l'Arménie" à laquelle elle renouvelle son "amitié historique", avait aussi déclaré la présidence française.

L'accord de cessez-le-feu, négocié par la Russie et signé par l'Arménie dans la nuit de dimanche à lundi, consacre la victoire de l'Azerbaïdjan après plus de sept mois d'un conflit sanglant. Il prévoit le déploiement de près de 2000 soldats de la paix russes ces prochains jours entre les belligérants. Au terme de ce texte, l'Azerbaïdjan reconquiert de larges territoires qui étaient sous contrôle arménien depuis le début des années 1990.

Article original publié sur BFMTV.com