Publicité

Kamini : "J'ai grandi entouré de fermes et de vaches. Normal que l’on ait pensé à moi pour En bonne compagnie" (France 3)

Comment avez-vous atterri dans ce programme dédié aux animaux ?

Kamini : J’avais déjà un pied à France 3, avec l’émission Les Gens des Hauts (tous les dimanches à 12 h 55, ndlr), où je rencontre des gens du Nord de la France, mais aussi Kamini en roue libre, sur France 3 Centre-Val de Loire. Et puis, j’ai grandi entouré de fermes et de vaches. Normal que l’on ait pensé à moi pour cette émission.

Quel est votre rôle ?

Je suis en plateau et sur le terrain, où je pars à la rencontre de férus d’animaux et de bestioles incroyables, tel Little, un chien dont la présence dans une école apaise les élèves.

Vous-même, êtes-vous sensible à la cause animale ?

Mes amis sont des enfants d’agriculteurs et, souvent, ce sont les chiens qui t’ouvrent la porte ! J’ai toujours baigné là-dedans, volontairement ou pas. Et à Marly-Gomont, dans l’Aisne, j’ai toujours vécu avec des chats.

À lire également

Bienvenue à Marly-Gomont (TF1) : le film écrit par Kamini n'a pas été tourné en France !

La musique fait encore partie de votre vie, vous avez même suivi des cours de chant lyrique…

Oui, pendant sept ans, au conservatoire de Lille. C’est mon ami le pianiste Sofiane Pamart qui m’y a encouragé. J’ai même été le meilleur de ma promotion.

Où en est l’adaptation en série de votre film Bienvenue à Marly-Gomont (2016), dont vous étiez coscénariste ?

C’est en cours. Je dois rencontrer des producteurs en février. Sinon, j’ai vendu un nouveau long-métrage, dans la veine du premier.

En bonne compagnie, samedi 27 janvier à 15h35 sur France 3

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi