Publicité

Justine Piluso critique Top Chef, l’émission qui l’a fait connaître : "C’est mon sentiment…" (VIDEO)

"Cuisine à la télé : les grandes toques du petit écran". Telle est la thématique abordée ce dimanche dans C médiatique (France 5). Pour en parler, l’émission présentée par Mélanie Taravant a donné la parole à Laurent Mariotte, qui anime Petits plats en équilibre sur France 5, mais aussi à Justine Piluso découverte dans la saison 11 de Top Chef.

La jeune femme, qui a été éliminée lors de la sixième saison de l’émission diffusée en 2020, s’est rappelée avec émotion son état en rencontrant les jurés de l’époque : Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et Paul Pairet. "J’étais extrêmement stressée. Et quand je suis stressée, je souris de façon frénétique. Rien que d’y penser, ça revient (…) ça a été un moment wouh ! Je tremblais", a-t-elle confié.

Ce que Justine Piluso reproche à Top Chef

Si elle garde de très bons souvenirs de ses débuts dans l’émission, Justine Piluso n'a pas caché qu’elle regrettait un tournant pris par l’émission ces dernières années. Elle a ainsi pointé du doigt le côté "fabrique à stars" de ce grand rendez-vous de la cuisine française. A la question : "Est-ce qu’on n’a pas juste transformé le concours pour fabriquer des stars ?", elle a ainsi répondu : "Oui, je trouve que c’est ça depuis quelques années, vraiment. C’est mon sentiment. Moi j’ai fait ce concours pour me mesurer aux autres chefs de ma génération. J’avais aussi envie de voir ce que pensaient des grands chefs comme tout le jury (…) Aujourd’hui, est-ce que les candidats ne font pas ça pour ensuite passer à la télé ?".

Alors que Thierry Moreau, le chroniqueur de l’émission, s’interrogeait sur les chefs qui sont désormais plus soucieux de leurs réseaux sociaux que de leur cuisine, Laurent Mariotte a confirmé que "c’est effectivement le monde d’aujourd’hui". "Ça peut en faire partie oui (…) Depuis Top chef, c’est vrai que les chefs cuisiniers sont devenus des stars (…) mais ceux qui s’en sortent bien sont ceux qui font une cuisine authentique qui leur ressemble. Mais aujourd’hui, on ne peut pas du tout oublier les réseaux sociaux quand on est un jeune chef", a-t-il ajouté.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi