Justine Mettraux : du lac aux océans…

© Guillaume Gatefait

Justine Mettraux est née dans un pays de montagne, la Suisse. La jeune femme de 36 ans a grandi près de Genève dans cet écrin de nature, lové entre trois massifs. Dès son plus jeune âge, ses parents l’embarquent sur le lac Léman. La famille profite des paysages aux ambiances de Riviera. Il n’est pas encore question de compétition, mais plutôt de plaisance. Les bateaux s’agrandissent au fil des naissances, permettant ainsi d’accueillir les cinq enfants de la fratrie.

Alors âgée de 16 ans, Justine n’est pas encore baptisée à l’eau salée. Mais compte bien mettre la main à la barre en s’inscrivant au Centre d’Entrainement à la régate de Genève (CER). Elle goûte à la régate à bord d’un Surprise, l’un des voiliers les plus représentés sur le lac. « On faisait pas mal de compétition, explique-t-elle, dont le Tour de France à la Voile en amateur. Je ne me suis pas dit tout de suite que je voulais en faire mon métier. Je pense que cela est venu au gré des opportunités. »

Voilà près de dix ans que Justine navigue au sein du CER quand une première expérience professionnelle s’offre à elle à bord du LadyCat, un catamaran skippé par Dona Bertarelli, avec un équipage principalement féminin. En parallèle, la jeune femme découvre les joies du solitaire. « Ça me plaisait bien de passer plus de temps a...


Lire la suite sur ParisMatch