Publicité

Justin Trudeau, pilote d’attelage pour son jeune fils dans le grand nord canadien

"C’est incroyable d’être de retour ici". Dans le grand nord canadien, Justin Trudeau était en exercice politique pour signer jeudi un accord historique transférant au gouvernement local du Nunavut (nord) le contrôle des terres et des ressources de cette région arctique riche en minéraux, marquant le plus important transfert de terres de l’histoire du Canada.

Créé en 1999, ce territoire qui fait près de quatre fois la superficie de la France possède des gisements d’or, de pierres précieuses, de minéraux, de terres rares, ainsi que du pétrole et du gaz. Et aujourd’hui, le réchauffement climatique rend le territoire arctique, majoritairement peuplé d’Inuits, plus accessible à l’exploitation minière et au transport maritime.

« Il s’agit d’un endroit riche en culture, en connaissances traditionnelles, en minéraux essentiels et en autres ressources dont nous avons besoin pour construire ensemble l’économie de demain », a déclaré le chef du gouvernement canadien, évoquant « un moment important dans l’histoire du Nunavut » et « dans l’histoire du pays ». « Grâce à ce contrôle accru, vous aurez davantage votre mot à dire et vous connaîtrez une plus grande prospérité » a déclaré Justin Trudeau aux représentants inuits lors d’une cérémonie à Iqaluit, la capitale du Nunavut.


Lire la suite sur ParisMatch