Publicité

Juste avant de mourir, il fait une révélation à peine croyable qui choque les médecins

Le fait divers fait la une des journaux au Japon. Tout commence dans un hôpital de Kamakura, ville japonaise située au sud-ouest de Tokyo. Un homme de 70 ans dans un état critique est hospitalisé à cause d'un cancer à l'estomac en phase terminale. Les médecins ne parviennent à le maintenir en vie, malgré les soins et traitements apportés. Le septuagénaire décède finalement le 30 janvier 2024. L'histoire n'a rien d'extraordinaire dans l'archipel où le cancer représente la principale cause de mortalité "avec près de 370 000 décès par an, soit un tiers des malades", selon un rapport publié par l'Ambassade de France au Japon au mois de décembre 2021.

A l'agonie, l'homme de 70 ans adresse une demande particulière aux médecins : "Je veux vivre mes derniers instants sous mon vrai nom". Il décline alors sa véritable identité : Satoshi Kirishima, l'un des terroristes les plus recherchés au Japon. Selon l'agence de presse nippone Jiji, des policiers précipités sur place l'interrogent alors sur la famille du criminel pour s'assurer de la véracité de ses propos. "Nous pensons que l'homme décédé à l'hôpital après avoir prétendu être Satoshi Kirishima était en réalité le suspect", déclare alors le chef de la police nationale Yasuhiro Tsuyuki". Un test ADN effectué en fin de semaine sur le défunt et ses proches confirmera ses conclusions, comme le rapporte le média Kyodo News.

BREAKING NEWS: Today a man believed to be, Satoshi Kirishima (70), (...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Sagittaire en février au travail
Cheveux : ces coupes à proscrire avec un grand nez
Crash des Andes : reste-il des vestiges du drame sur les lieux de l’accident ?
Christophe Dominici : la veuve du rugbyman fonds en larmes après une question d’Aurélie Casse
Cheveux : ces deux coupes à proscrire avec un visage long