Jusqu’à ce que la mort nous unisse (France 3) Ophélia Kolb : "Bruno Debrandt est une vraie rencontre"

·1 min de lecture

Inspectrice des impôts dans Dix pour cent, avocate débordée dans On va s’aimer un peu, beaucoup…, cousine de Jeanne d’Arc dans La Petite Histoire de France, Ophélia Kolb enchaîne avec bonheur les personnages de série. Ce soir, la comédienne se distingue dans un polar montagnard, adapté du roman éponyme de Karine Giebel. Cette actrice de 36 ans, venue du théâtre et fille d’un metteur en scène, fan de Shakespeare (d’où le prénom d’Ophélia, en hommage à l’héroïne d’Hamlet, ndlr), incarne Servane Breitenbach, une adjudante de gendarmerie, mutée dans un village des Hautes-Alpes, proche du parc naturel du Mercantour…

À lire également

Dix pour cent (France 2) - Laure Calamy :"J’ai eu un coup de cœur artistique et humain pour Nicolas Maury"

Sa première collaboration avec Bruno Debrandt

La jeune femme va devoir enquêter sur une mort mystérieuse, au côté de Vincent Lapaz, l’ombrageux guide de montagne joué par Bruno Debrandt. "C’est mon premier rôle de flic. Je n’avais jamais porté un pistolet à l’écran", avoue-t-elle, amusée et ravie de cette nouvelle expérience.

"Servane, mon personnage, débarque de Rennes. Elle fuit un passé douloureux, sans doute une dé... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles