Publicité

Julien Bayou démissionne d'EELV après des accusations de violences psychologiques

Visé par une plainte de son ex-compagne pour des violences psychologiques présumées, le député de Paris et ancien patron du parti Les écologistes, Julien Bayou, a démissionné du groupe à l’Assemblée nationale et du mouvement.

L’ex-secrétaire national d’EELV, aujourd’hui âgé de 43 ans, l’a annoncé dans un mail interne. Il était déjà en retrait depuis une plainte déposée par son ancienne compagne début mars.

« Les Écologistes » avaient annoncé un peu plus tôt l’ouverture d’une enquête externe par un cabinet spécialiste des violences sexistes et sexuelles, « doté de compétences juridiques », afin « d’établir un rapport ».

À lire aussi «Il me poussait à des extrêmes» : l'ex-compagne de Julien Bayou témoigne

Cette enquête est « la goutte d’eau », alors que Julien Bayou « s’est déjà soumis à une enquête interne » et va être entendu par la justice, a dénoncé son entourage, selon lequel « il espérait pouvoir se défendre devant la justice » et pouvoir revenir blanchi.

Dans un message interne, la direction souligne la nécessité « de permettre aux personnes qui n’auraient pas parlé jusqu’à présent » de s’exprimer.

La patronne des écologistes Marine Tondelier a assuré à l’AFP que le but de la nouvelle enquête diligentée à l’encontre de Julien Bayou « n’est pas de l’accabler » mais d’avoir « des faits objectifs ».

La patronne du parti dit avoir reçu plusieurs témoignages
de comportements inadaptés

Elle explique, dans un autre message aux adhérents, avoir « reçu, depuis ...


Lire la suite sur ParisMatch