Publicité

Jugé pour viol, il dit être "somnambule sexuel"

Accusé de viol sur deux femmes, le trentenaire se défend d'avoir commis ces agressions.

L'accusé devra répondre des faits de viol devant la cour criminelle de la Moselle du 4 au 5 décembre (image d'illustration : Getty images)
L'accusé devra répondre des faits de viol devant la cour criminelle de la Moselle du 4 au 5 décembre (image d'illustration : Getty images)

Pour l'une, l'accusé crie au complot, pour l'autre, il prétend souffrir de somnambulisme sexuel. Ce lundi 4 décembre, la cour criminelle de la Moselle doit juger Yusuf V., un maçon de 29 ans accusé de viol sur son ex-petite amie Séverine et sur Maud, une amie de cette dernière. Les faits auraient eu lieu durant leur sommeil, selon des informations rapportées par Le Parisien.

L'agression de Maud remonte au 1er janvier 2022. La jeune femme porte plainte immédiatement après les faits au commissariat de Thionville (Moselle). "Un coup dans le torse" a été nécessaire "pour interrompre ce rapport sexuel imposé".

Six ans de relation toxique avec l'accusé

Séverine, elle, a partagé la vie de Yusuf V. de 2015 à 2018 et a continué à fréquenter l'accusé jusqu'en décembre 2021. La relation est définie par la victime comme "toxique" et ponctuée de violences verbales et d'agressions physiques. Lorsqu'elle apprend le viol de son amie Maud, Séverine confie que son ancien conjoint "faisait pareil quand [ils étaient] ensemble", la sortant de son sommeil avec des pénétrations non consenties au milieu de la nuit. Le1er janvier 2022, elle aussi a porté plainte pour viol, au commissariat de Metz (Moselle).

Soutenu par sa famille qui ne le voit "pas capable d’agir ainsi", Yusuf V. a démenti. Son ADN a cependant été retrouvé sur la culotte portée par Maud le soir du Nouvel an. L'accusé a alors évoqué avoir commis ces actes "de manière inconsciente".

VIDÉO - Miss France 2024 : Alcool, cigarette, sommeil... Les règles strictes que les 30 candidates doivent respecter !