Publicité

Judith Godrèche accuse Jacques Doillon d'avoir abusé d'elle dans son adolescence

Au lendemain de l’annonce de sa plainte contre Benoît Jacquot, l’actrice française Judith Godrèche continue de prendre la parole. Cejeudi 8 février, sur France Inter, l’actrice a dénoncé le comportement d’un autre réalisateur de la même génération, Jacques Doillon, à son encontre, alors qu’elle n’avait que 15 ans.

L’actrice évoque une agression survenue sur le tournage de « La Fille de 15 ans » (1989), dans lequel elle jouait sous les directives du père de Lou Doillon et alors qu’elle était en couple avec Benoît Jacquot. « Tout d’un coup, il décide qu’il y a une scène d’amour, une scène de sexe entre lui et moi », a-t-elle raconté. « J’enlève mon pull, je suis torse nu, il me pelote, me roule des pelles. »

Lorsqu’il lui est demandé si Jacques Doillon avait « abusé » d’elle, Judith Godrèche acquiesce. « Ce qui s’est passé dans la maison de Jane [Birkin, ndlr.], dans le bureau de Doillon, personne ne l’a vu, et j’en ai parlé à personne. » Dans « Le Monde » de ce jeudi soir, deux autres actrices témoignent contre le réalisateur de « Ponette ». La première évoque un baiser forcé, la seconde ce qui pourrait s'apparenter à un chantage sexuel pour un rôle.

Judith Godrèche dénonce « l’emprise » de Benoît Jacquot

Début janvier, Judith Godrèche revenait sur sa relation controversée avec le réalisateur Benoît Jacquot. Alors qu’elle avait 14 ans et lui 39, ils se sont mis en couple et ont emménagé ensemble : « J’étais vulnérable, malgré une certaine maturité », a-t-elle conf...


Lire la suite sur ParisMatch