JPMorgan multiplie quasiment par cinq son bénéfice, forte baisse des provisions

·1 min de lecture
JPMORGAN MULTIPLIE QUASIMENT PAR CINQ SON BÉNÉFICE, FORTE BAISSE DES PROVISIONS

(Reuters) - JPMorgan Chase & Co a annoncé mercredi un bond de près de 400% de ses bénéfices au premier trimestre, tirés par une reprise de quelque cinq milliards de dollars des provisions constituées par la banque américaine pour se prémunir contre les risques de défauts de paiement liés à la crise sanitaire.

Selon JPMorgan, un baromètre de la santé de l'économie américaine, les dépenses des particuliers dans son activité ont retrouvé les niveaux d'avant-crise et sont en hausse de 14% par rapport au premier trimestre 2019.

Les résultats du groupe ont également bénéficié de la hausse de 57% de l'activité de banque d'investissement.

"Nous pensons que l'économie dispose d'un potentiel de croissance extrêmement robuste sur plusieurs années", a déclaré le directeur général Jamie Dimon dans un communiqué. "Nos réserves de crédit de 26 milliards de dollars sont appropriées et prudentes."

Le bénéfice net a atteint 14,3 milliards de dollars, soit 4,50 dollars par action, au cours du trimestre clos le 31 mars, contre 2,9 milliards de dollars, soit 78 cents par action, un an plus tôt.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 3,10 dollars par action, selon l'estimation de Refinitiv.

Le produit net bancaire a progressé pour sa part de 14% à 33,1 milliards.

(Anirban Sen à Bangalore et Elizabeth Dilts à New York; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Michel Bélot)