Publicité

Joyce Jonathan en couple avec Gabriel Attal ? Elle met les choses au clair !

Capture d\'écran France 2
Capture d\'écran France 2

Crédits photo : Capture d'écran France 2Une prise de parole forte et nécessaire. Dans le livre "Corps à coeurs" signée de la chanteuse et autrice Laurie Darmon, Joyce Jonathan révèle avoir souffert de troubles alimentaires il y a une dizaine d'années, passant de l'anorexie à la boulimie. « J'ai beaucoup alterné : j'ai fait quasiment quatre fois de mon poids simple à mon poids double. J'étais dans des restrictions qui étaient beaucoup trop extrêmes. Je sais que mon trouble du comportement est né d'un régime [Dukan] et je m'imposais des choses beaucoup trop strictes dans ma vie » explique la musicienne sur le plateau de "Quelle époque !", elle qui a pesé jusqu'à 34 kilos : « Peut-être que la clé du bonheur réside dans le fait d'être mince, et que c'est comme ça que j'aurais pu lui plaire. Je commence ce régime et j'ai une vague émotionnelle de plein de choses qui remontent à la surface, de pleins de traumatismes d'enfance. (...) J'étais dans un contrôle très très extrême, (...) je me créais un monde, c'était totalement obsessionnel. Ma vraie nature prenait le dessus, je suis gourmande et il y a des moments où je craquais démesurément ». Un combat qu'elle évoque à coeur ouvert dans sa nouvelle chanson "Si je mange, je vais en enfer".

"On s'est pas fait de chatouilles mais..."


Cette histoire est survenue durant sa relation avec Thomas Hollande, fils du président de la République d'alors, c'est en tombant enceinte que Joyce Jonathan a pu régler ses problèmes : « Ça m'a complètement bouleversée et je me suis rendue compte que ce que j'essayais de combler depuis des années, c'était en moi parce que j'étais comblée par ma grossesse ». Ce qu...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Joyce Jonathan : son combat contre l'anorexie
Joyce Jonathan snobée ? Elle répond !
Joyce Jonathan : du sexisme dans l'industrie ?