Publicité

Joy Hallyday insultée par Kelly Vedovelli dans "TPMP" : C8 condamnée à une amende de 50.000 euros par l'Arcom

"TPMP" : Quand Kelly Vedovelli qualifiait Joy Hallyday de "tepu" - Abaca
"TPMP" : Quand Kelly Vedovelli qualifiait Joy Hallyday de "tepu" - Abaca

L'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) a condamné C8 à la suite d'une plainte formulée en 2023 par Joy Hallyday pour "injures publiques" dans "TPMP".

C'est une séquence qui avait fait énormément réagir les téléspectateurs. Le 30 janvier 2023, les chroniqueurs de "Touche pas à mon Poste" sur C8 avaient notamment débattu sur l'attitude de Joy Hallyday, la fille de Johnny et Laëticia Hallyday. Lors de cette émission, Kelly Vedovelli n'était pas passée par quatre chemins pour condamner les tenues portées par l'adolescente sur ses photos postées sur les réseaux sociaux. La chroniqueuse faisait notamment référence à une vidéo de l'adolescente de 14 ans mise en ligne sur Tik Tok, plateforme particulièrement appréciée par les jeunes de cet âgé. "Pour moi c'est le summum de la vulgarité (...) Pour moi c'est hyper vulgaire, avec sa langue, sa bouche, ses nichons", faisait savoir la mannequin et DJ.

Joy Hallyday une "te-pu" pour Kelly Vedovelli

Puis, Kelly Vedovelli ajoutait : "Que ce soit elle ou une autre adolescente, tu ne peux pas faire ça ! Parce ce que c'est la nouvelle génération, on a le droit d'être des tepus ? Non mais arrête". Des propos qui ont fait l'objet d'une plainte déposée par la jeune fille, bien que Cyril Hanouna ait tenté de calmer les ardeurs de ses chroniqueurs en précisant que Joy Hallyday n'avait "que" 14 ans.

Le lundi 20 février 2023, on apprenait dans un communiqué que Joy Hallyday avait décidé de porter l'affaire en justice. Elle s'exprimait alors par le biais de son avocat, Maître Gilles Gauer. Il se confiait alors sur les "injures publiques" qui auraient été...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences Netflix : Un mois à peine après sa sortie, cette série entre déjà dans le TOP 10 des fictions les plus vues de l'histoire de la plateforme
"Pardon mais c'est grotesque !" : Bruce Toussaint s'agace de la comparaison des audiences de "Bonjour !" et de "Télématin"
Classement douteux, traitement "déséquilibré" : CNews condamnée par l'Arcom à une amende de 50.000 euros