Jours fériés, ponts, week-ends prolongés : 2021 ne sera pas un bon cru

·1 min de lecture

Avec la campagne de vaccination contre le Covid-19 qui démarre, 2021 est porteuse d'un grand espoir : celle d'en finir, enfin, avec ce virus qui a bouleversé la planète (ou du moins d'arriver à vivre avec). Pourtant, il y a au moins un point sur lequel cette nouvelle année fera moins bien que 2020 : les jours fériés. Sur les onze jours chômés que prévoit le Code du Travail, quatre tomberont un samedi ou un dimanche. Autrement dit, pour ceux qui ont la chance de pouvoir facilement poser des congés, les possibilités de s'offrir un week-end prolongé seront limitées.

Cinq jours fériés tombent un week-end

Dans le détail, la Fête du Travail du 1er mai, le 8 mai et Noël se dérouleront un samedi. Et le 15 août sera un dimanche. Ceux qui ne travaillent pas les week-ends et jours fériés pourront malgré tout profiter de trois week-ends prolongés, grâce au lundi de Pâques, au lundi de la Pentecôte et à la Toussaint, qui tombe un lundi.

Lire aussi - Emissions de CO2, avènement du télétravail, exploration spatiale... Non, tout ne s'est pas mal passé en 2020

Pour s'offrir une escapade sans dépenser tous ses congés, deux ponts seront possibles : le 14 mai, lendemain du jeudi de l'Ascension, et le vendredi 12 novembre, lendemain de l'armistice de 1918. A titre de comparaison, en 2020, seuls deux jours fériés étaient tombés un week-end. La millésime 2020 était de cinq week-ends de trois jours, les autres journées chômées étant des jeudis ou mercredis.

Et parce qu'il n'est jamais trop tôt pour pe...


Lire la suite sur LeJDD