Publicité

Journaliste tué en Ukraine: le Kremlin se dit "peiné" et appelle à éclaircir les "circonstances"

Le Kremlin a appelé mercredi à éclaircir les "circonstances" de la mort mardi du journaliste de l'Agence France-Presse Arman Soldin dans une frappe sur des positions des forces de Kiev en Ukraine, tout en exprimant sa "peine".

"Il nous faut comprendre les circonstances de la mort de ce journaliste", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, en appelant à ne pas "prendre pour argent comptant" les affirmations ukrainiennes désignant les Russes comme les auteurs de la frappe mortelle. "Nous ne pouvons qu'être peinés au sujet" de la mort du coordinateur vidéo de l'AFP en Ukraine, a-t-il ajouté.

>> Plus d'info à venir sur BFMTV.com

Article original publié sur BFMTV.com