Journée mondiale de l’audition : des chercheurs parviennent à régénérer les cellules de l’ouïe chez la souris

JACOPIN / BSIP / BSIP via AFP

Les cellules ciliées dans la cochlée sont essentielles pour transférer l’information des ondes sonores vers le cerveau, et la perte de ces cellules cause une perte d’audition normalement irréparable. Mais de nouvelles recherches suggèrent qu’on pourrait peut-être restaurer ces cellules.

La perte d’audition affecte 65 % des personnes de plus de 65 ans, selon l’Inserm, et progresse aussi chez des personnes plus jeunes. La majorité des cas de troubles de l’audition surviennent lorsque les cellules ciliées à l’intérieur de la cochlée (dans l’oreille interne) sont endommagées et cessent de fonctionner. Ces cellules n’ont pas la capacité de se régénérer, donc leur perte est irréversible. Mais une étude de l’Université de Rochester aux États-Unis publiée le 6 janvier 2023 dans le journal Frontiers in Cellular Neuroscience, apporte une lueur d’espoir : il serait possible (au moins chez la souris) de restaurer l’audition en forçant ces cellules à se régénérer. Sciences et Avenir a interrogé la directrice de cette étude, Patricia White, pour savoir plus sur cette encourageante possibilité.

Des cellules essentielles qu’on perd petit à petit

Lorsque les vibrations sonores entrent dans l’oreille, elles sont transférées dans une colonne de liquide dans la cochlée (qui a une forme d’escargot). À l’intérieur, il y a deux types de cellules ciliées : les externes amplifient ces vibrations en bougeant de haut en bas, et les internes qui détectent ses ondes et transmettent cette information vers le cerveau. Nous naissons avec environ 4.000 de ces cellules, mais puisqu’elles ne se régénèrent pas, on les perd petit à petit. Notamment, à cause de toxicité médicamenteuse, des maladies, ou de traumatismes liés à la plongée ou aux bruits trop forts (qui stimulent en excès ces cellules, générant des courants électriques trop élevés qui endommagent la cellule). Jusqu’à ce qu’il n’y a pas assez pour assurer le transfert des informations sonores vers le cerveau, causant la perte d’audition

Pourtant, cela n’est pas le cas pour tous les animaux, car certains ont la capacité de régénérer les cellules ciliées. “Les oiseaux, par exemple, régénèrent ces cellules en environ six semaines et peuvent ainsi récupérer leur audition après l’avoir perdu”, explique à Sciences et Avenir Patric[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi