Publicité

Journée internationale des droits des femmes : les inégalités au centre des préoccupations

Journée internationale des droits des femmes : les inégalités au centre des préoccupations

En ce vendredi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, des manifestations sont organisées dans plusieurs villes à travers la planète. C’est le cas notamment en Corée du Sud. À Séoul, elles étaient des milliers, rassemblées pour sensibiliser sur l’importance des questions liées au genre, à l’approche des élections législatives.

"Dans un mois environ, des élections législatives auront lieu en Corée du Sud. Nous sommes ici pour que la question de l'inégalité entre les hommes et les femmes et de nombreuses autres questions liées aux femmes puissent être débattues pendant la période électorale", a déclaré Oh Kyung Jin, secrétaire générale de Korean Women's Associations United.

Cette journée met en lumière les inégalités auxquelles sont confrontées les femmes. C’est ce qu’a rappelé Antonio Guterres, dans une vidéo filmée pour l’occasion.

"Des milliards de femmes et de filles sont confrontées à la marginalisation, à l'injustice et à la discrimination, tandis que l'épidémie persistante de violence à l'égard des femmes déshonore l'humanité. Notre monde reflète encore des millénaires de relations de pouvoir dominées par les hommes", a déclaré le Secrétaire général de l'ONU.

En Russie, cette journée est placée sous le signe des valeurs traditionnelles. Dans un discours, Vladimir Poutine a notamment mis l’accent sur le rôle reproducteur des femmes.

"Vous, chères femmes, pouvez transformer le monde par votre beauté, votre sagesse et votre générosité spirituelle, mais surtout grâce au plus grand cadeau que la nature vous a fait : la naissance des enfants", a déclaré le président russe.

Aux Philippines, la journée du 8 mars a été marquée par des affrontements dans la capitale entre les forces de l’ordre et des manifestantes venues dénoncer le harcèlement et les violences sexuelles.